Assurance
Banque Epargne
Info Service

informe et oriente
le public pour toute
question concernant
l´assurance,
la banque, la bourse
et les produits
d´épargne.


 

26 Septembre 2008

Suite au discours du Président Sarkozy; la FAIDER insiste pour la suppression de la surtaxation de 1,1% des revenus financiers

Les 700 000 épargnants des associations regroupées au sein de la FAIDER apprécient l’engagement du Président Nicolas SARKOZY de les protéger des conséquences d’une faillite éventuelle d’un établissement financier français.

Ils soutiennent sans réserve les mesures de régulation financière propres à moraliser les pratiques, et à restaurer la confiance.

La FAIDER déplore toutefois le maintien de la taxation de1,1% sur les revenus financiers pour le financement du RSA.Il n’est pas prouvé que les revenus financiers augmentent plus vite que ceux du travail, ces derniers étant plus ou moins protégés contre l’inflation par l’augmentation des salaires.

Au contraire,avec une inflation de 3% et un rendement de 4% l’actuel prélèvement social de 11% sur le rendement (soit 0,44%) représente déjà près de la moitié du revenu net d’inflation (1%) et le supplément de 1,1% aboutit à près de 50 % et les impôts aggravent encore la situation…

Il faut dire la vérité aux Français, comme le fait le Président SARKOZY. La retraite par répartition est à bout de souffle. Les Français doivent prendre leurs responsabilités en investissant eux-mêmes dans de l’épargne longue et notamment dans l’assurance vie. Il convient donc à l’Etat de les y encourager et non de les décourager.

Le Président François PERRIN-PELLETIER rappelle qu’il existe,en effet, des moyens plus adaptés pour financer le RSA.